vendredi 28 juillet 2017

Houmous à la figue

Encore une énièreme variante du célèbre houmous (il faut bien réinventer ses classiques de temps en temps). Bon, je l'avoue, cette idée n'est pas complètement de moi. En faisant des courses en Allemagne pour rapporter à ma soeur l'Aufstrich à la betterave qu'elle aime tant, j'ai vu que Alnatura avait sorti une nouveauté dans ce rayon : un houmous aux figues et aux dattes. J'ai hésité à l'acheter, mais ma valise n'étant (malheureusement) pas extensible à l'infini (surtout quand tu dois aussi rapporter des livres pour ladite soeur), j'ai finalement renoncé en me promettant d'essayer une version maison dès que possible. Ayant peur que le combo figues + dattes soit un peu sucré pour mes papilles (et aussi parce que je n'en avais pas chez moi et que je ne voulais pas en acheter, soyons honnête), j'ai finalement mis que des figues.
Le petit goût sucré des figues se marie très bien avec la légère âcreté du sésame et la douceur des pois-chiche.
Cuillère et saladier Houmous à la figue
Pour 1 pot :
  • env. 100 g de pois chiche cuits (40 g secs)
  • 1 belle c. à s. de tahin (ici complet)
  • jus d'1/2 citron
  • 5-6 figues
  • sel
Si vous utilisez des pois chiche crus, les mettre à tremper la veille, les égoutter, les rincer puis les mettre dans une casserole, les couvrir largement d'eau et les faire cuire 50 min à 1h (voir plus), jusqu'à ce que les pois chiche soient bien tendres.
Mettre les figues à tremper dans un peu d'eau chaude pour les ramollir pendant une trentaine de minutes.
Mixer ensemble les pois chiche, le tahin, le jus de citron, une pincée de sel et les figues coupées en petits morceaux avec un peu d'eau de trempage des figues pour obtenir une pâte lisse. Rectifier l'assaisonnement et la texture en ajoutant un peu de jus de citron et/ou d'eau de trempage des figues.
Vous pouvez ajouter quelques morceaux de figues sèches en plus pour un contraste de texture.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 juillet 2017

Légumes d'été aigres-doux aux raisins

C'est une recette que j'aime bien faire lorsqu'il commence les températures (re)commencent à monter et que les envies de repas frais se font sentir. Bien qu'elle nécessite d'allumer le four, comme elle se prépare à l'avance, on peut profiter des heures encore fraîches du matin pour la préparer et laisser ensuite mariner tranquillement au frais. Comme ça le soir, y a plus qu'à ce mettre les pieds sous la table, ce qui est toujours appréciable lorsque l'on rentre tout dégoulinant chez soi.
L'avantage aussi, c'est que ce mode de préparation est finalement adaptable à pas mal de légumes de saison. J'utilise le plus souvent des courgettes avec comme ici du fenouil, mais on peut aussi y mêler des aubergines, des poivrons (si on aime ça), des oignons ou des échalotes (éventuellement en version crue si vous les tolérez). De même au niveau des épices : j'utilise habituellement du thym, mais herbes de Provence, marjolaine ou romarin marchent très bien aussi. Et pourquoi pas du cumin (entier ou moulu) ou même du curry ? Dans ce cas, l'ajout de quelques olives vous donne un plat plein de saveurs.... Bref, laissez parler votre imagination (et votre réfrigérateur....).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pesto de fanes de carottes (vegan)

Je suis en ce moment en vacances à la montagne et parmis les (nombreux) avantages, il y a celui d'avoir à disposition de superbes légumes tout juste ceuillis du jour. Quand on achète une belle botte de carotte avec des fanes toutes vertes et toutes fringuantes, on se dit que ce serait vraiment du gâchis de les faire partir à la poubelle. D'où l'idée du pesto de fanes. Avec des graines de tournesol cela en fait une recette fond de placard et pas chère, tout à fait dans l'esprit du zéro déchet. Testée sur des tartines ou avec des pommes de terres sautées, elle a fait à chaque fois l'unanimité et à chaque nouveau convive, nous n'avons pas manqué de jouer au jeu "Devine ce qu'il y a dedans...". De quoi animer les tablées de l'été!

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 13 juillet 2017

A Berlin (partie II)

La suite du récit de mon escapade à Berlin. Pour la première partie, c'est ici.
Cour berlinoise

Vendredi 

Le temps est toujours maussade, mais la pluie a perdu de la vigueur dans la nuit. Elle a même daigné s'arrêter vers les trois heures du matin, et fait maintenant place à de petites bruines intermittentes.
Pour déjeuner, nous décidons de tester une autre enseigne emblématique de la scène végane berlinoise : Soy, un restaurant de cuisine vietnamienne entièrement végétale. Situé au coin de la Rosa Luxemburg Platz, l'endroit est bondé lorsque nous arrivons mais heureusement, nous n'avons pas à attendre trop longtemps avant qu'une table se libère. Difficile de faire un choix dans la carte riche où tout semble attirant... J'opte finalement pour une crêpe vietanamienne garnie de seitan, tofu et petits légumes, tandis que Marie se décide pour des légumes sautés et une brioche vapeur aux légumes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 juillet 2017

A Berlin (partie I)

La semaine dernière, avec Marie, nous nous sommes offert une petite escapade à Berlin entre amies. L'idée était de de visiter nos amis expatriés, de tester les glaciers véganes, de bronzer au bord du Wannsee, de trainer dans les rues et de s'imprégner de l'atmosphère si particulière de la ville. Nos objectifs ont été un peu compromis par le temps qui s'est avéré plutôt hostile ces jours-là. On a quand même eu droit à la tempête de pluie, aux rues inondées et aux transports bloqués.  Autant vous dire que l'ambiance était plus ciré et bottes de pluie (que nous n'avions pas) que bronzette en terrasse! Mais du coup, on a aussi pu découvrir la ville sous un autre jour, presque surréaliste. Comme me le faisait remarquer mon amie A., berlinoise pur souche, ce n'est pas tout les jours que l'on voit l'ancien aéroport de Tempelhof entièrement vide. Nous avons malgrés tout réussi à réaliser une partie de notre programme et à profiter de ces quelques jours...
Heckmann Höffe

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 juillet 2017

Cookies au chocolat et aux olives

Je ne sais plus où j'ai trouvé cette idée de cookies au chocolat et aux olives. Il me semble que c'était dans une interview d'un grand chef mais comme je me souviens plus lequel ni où je l'ai lu, ça ne nous avance pas beaucoup... Ceci dit, j'ai tout de suit aimé l'idée et je l'ai gardé dans un coin de ma tête pour la tester (vous commencez à connaitre mes penchants pour les associations bizarres).
J'ai apporté ces cookies lors d'un pique-nique partage, et j'ai reçu plein de compliments (ou alors mes amis sont très très polis). Pourtant j'y suis allée un peu en tremblant, me demandant si cela allait vraiment plaire... J'avoue que moi aussi j'été prise d'un doute avant de croquer dans la première bouchée. Au final pourtant, l'association n'est pas des plus habituelles ( je dirais même franchement inhabituelle), mais elle fonctionne vraiment bien. Je vous conseille vivement de dépasser l'appréhension première et de tester!
N'ayant pas vraiment de recette de cookies "de base" que je customise, comme pour les muffins ou les cakes, je me suis inspirée pour la pâte de la recette de Marie Chioca. J'aimais le coté pratique de tout mettre dans le mixer et hop c'est plié, mais comme mon mixer n'était pas assez grand, cela a n'a pas vraiment marché et j'ai du finir la pâte à la main.... Si vous voulez tenter sa méthode, n'hésitez pas à procéder en deux fois (ou à vous assurer que votre mixer est assez grand). 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 juin 2017

Tartelettes simplissimes aux abricots et à la vanille

Les choses les plus simples sont parfois les meilleures... C'est pourquoi je vous livre ici la recette de ces petites tartelettes toutes basiques, 100 % pur fruit, sans ajout de crème ou autre garniture. A vrai dire, c'est tellement simple que j'ai un peu hésité à publier cette recette. Après tout, on se contente de poser des abricots sur une pâte à tarte, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Mais bon, je me dis que de temps en temps, c'est bien aussi de vous donner des petites recettes toutes simples faciles à caser dans votre emploi du temps surchargé, pour vous régaler sans y passer des heures. Il faut dire que cela ne se voit peut-être pas, mais en matière de cuisine je suis un peu adepte du "moins j'en fait, mieux je me porte". Tout ce qui ne me semble pas strictement indispensable, je zappe : j'épluche pas les légumes (bah non, ils sont bio, ça sert à rien), je ne graisse pas les moules (y a de la graisse dans la pâte, donc le plus souvent ça n'accroche pas), ... Feignante moi? pas du tout :)
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 juin 2017

Bol petit déjeuner bonne mine (porridge coulis betterave-framboise)

Ceux qui  me connaissent le savent, je voue un véritable culte à la betterave rouge (et au vinaigre balsamique). Et le petit déjeuner est mon repas préféré. Alors quoi de plus naturel que de réunir mes deux passions dans la vie dans un bol de petit déjeuner qui fait la part belle à mon amie la betterave rouge ? Plus que petit déjeuner bonne mine, j'aurais peut-être dû le nommer petit déjeuner bonne humeur ou petit déjeuner énergie. Car je sais pas pour vous, mais moi, commencer la journée par un porridge aussi coloré, ça me donne la pêche et ça me met de bonne humeur!



Pour 1 personne :
  • 2 c. à s. de flocons de céréales (ici avoine et sarrasin)
  • 1 c. à s. de son d'avoine
  • 15 cl de lait végétal
  • env. 50 g de betterave
  • env. 10 framboises
  • 1 poignée de graines et/ou oléagineux au choix (ici, courge) ou de noix de coco râpée

Préparer le porridge : La veille au soir, mélanger les flocons de céréales, le son d'avoine et le lait végétal. Laisser gonfler toute la nuit.
Préparer le coulis : Si vous utiliser de la betterave crue, la couper en petits morceaux et la faire cuire dans un peu d'eau 10-15 minutes.
Placer la betterave cuite et les framboises dans le bol du mixer, ajouter un tout petit peu d'eau et mixer pour obtenir un coulis épais. (Si vous vous sentez d'humeur, passez-le pour enlever les petits grains de framboise).
Sortir le porridge, ajuster la consistance en rajoutant au besoin un peu de lait végétal. Verser le coulis betterave-framboise par-dessus, saupoudrer au choix de graines ou oléagineux ou noix de coco râpée (ou un mix des trois !) et déguster.

Note : En fonction de votre goût et du lait végétal utilisé, vous pouvez rajouter un peu de sucre, de sirop de riz, de blé ou d'agave pour édulcorer le porridge.



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 juin 2017

Pour des glaces express

Bon, je ne vais pas faire genre je suis originale, puisque si vous suivez un tant soi peu l'actualité de la blogosphère écolo/vegan/"healthy", vous n'avez pas pu passer à coté de ces glaces à base de bananes congelées. C'est pourquoi j'ai longuement hésiter à rédiger cet article. Après tout, des recettes de "banana ice" ou de "nice cream", vous en trouverez partout et ne nous leurrons pas, une fois que vous en avez fait une, c'est bon, vous avez compris la technique! Pourtant, je résume ici mes petites découvertes.
Version framboise, saupoudrée de granola et de noix de coco

Toutes les recettes que j'ai pu voir à ce jour utilisent des bananes "classiques", des bananes-fruits toutes bêtes. Et pour l'avoir testé ainsi, c'est vrai, on obtient une glace onctueuse. Mais pour une glace encore plus onctueuse, ma petite astuce perso, c'est d'utiliser des bananes plantains mûres au lieu de bananes classiques. En effet, (chose que j'ai découvert il y a peu), les bananes plantains ne se consomment pas seulement cuites, mais elles peuvent aussi être mangées crues, à condition de les laisser mûrir suffisamment. Les bananes plantain que l'on trouve le plus souvent en magasin sont le plus souvent vertes et dures, et là, en effet, pour les consommer il faut les faire cuire, mais si on les laisse à l'air libre (plus ou moins volontairement) une petite dizaine de jours, elles jaunissent, noircissent et ramollissent et on peut alors les déguster telles quelles. J'avoue que cette découverte a un peu été une révélation pour moi, car j'adore les bananes plantains. Dégustées de cette façon, on retrouve le goût bien particulier des bananes plantain, que j'affectionne particulièrement avec une texture un poil plus "consistante" que pour les bananes-fruits classiques. En plus, il paraîtrait (mais donnée à vérifier), que l'IG des bananes plantain soit moins élevé que celui des bananes-fruits (bon à savoir quand on est sujet aux hypoglycémies).
Version rhubarbe (oui oui, avec de la rhubarbe CRUE), saupoudrée de graines de sésame noir
Bref, en voyant mes bananes plantain mûres je me suis dit : puisque la texture est la même que les autres bananes, pourquoi ne pas essayer de les transformer en glace?
Bingo : comme la chair est un peu plus dense, la texture obtenue l'est un poil plus. Pour l'alléger un peu, et/ou pour atténuer le goût de la banane qui reste tout de même présent, m'inspirant d'Hélène, j'aime faire un mix rondelles de banane et rondelles de courgettes congelées.
Je vous livre donc ma base, à décliner selon les envies, des plus raisonnables (framboises)...au plus décadentes (beurre de cacahuète éclats de brownies). Comme la base est des plus saines, on peut se permettre de se lâcher un peu sur la garniture et les "toppings": ajouter des morceaux de cookies, des éclats de noisettes, parsemer de granola, asperger de sauce au chocolat... Ben et Jerry ont du souci à se faire!
Version praliné avec 1 belle c. à c. de purée de noisettes, surmontée de noisettes concassées et de granola
L'avantage de faire sa glace maison, c'est qu'on peut se montrer créatif sur les parfums et tester des associations plus ou moins farfelues : du classique rhum-raisins au plus original citron-thé matcha en passant par framboises-cardamome ou chocolat-fleur d'oranger. C'est le moment de jouer avec les eaux florales, les huiles essentielles et les épices !


Pour une personne :
  • 1/2 banane plantain bien mûre (à défaut, 1 banane fruit)
  • 1/4 de courgette
  •  garniture au choix (1 poignée de fruits, 1 c. à c. de purée d'oléagineux, ....)

Au minimum deux heures avant de préparer la glace, couper la banane et la courgette en rondelles. Si vous envisagez d'utiliser des fruits, les couper aussi en petits morceaux.
Placer le tout au congélateur, jusqu'à ce que les morceaux soient bien congelés.
Au moment de servir, mixer ensemble la banane et la courgette ainsi que les fruits congelés jusqu'à obtenir une texture bien lisse. Si vous mettez des épices ou de la purée d'oléagineux, ajouter à ce moment-là. Pour faciliter le mixage, on peut ajouter un tout petit peu d'eau ou de lait végétal (ou d'eau florale).
Si vous mettez une garniture, mélanger à ce moment puis rassembler la glace à la cuillère, mettre dans l'assiette/bol/cornet, parsemer de fruits secs concassés, de muesli et asperger de coulis....Servir immédiatement, éventuellement dans un cornet maison.


Quelques idées au passage
La version classique : avec des fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles)
La version décadente : avec 1 c.à c. bombée de purée de cacahuète
La version chocolatée : avec 1 (très) belle c. à c. de cacao en poudre + des petits morceaux de chocolat pour les plus gourmands
La version green smothie : avec un peu de menthe, 1 poignée de pousses d'épinards et 1 kiwi
La version pain d'épices : avec 1 c. à c. d'épices à pain d'épices (ou un mélange de cannelle, muscade, anis, ...) + des miettes de pain d'épices
La version rhum raisins : avec 1 pointe de couteau de vanille en poudre, 1 peu de rhum + des raisins secs
La version "Marzipan" : avec quelques gouttes d'arôme d'amandes amères + quelques éclats d'amande

Note : Si vous n'aimez VRAIMENT pas la banane, vous pouvez tester, sur le même principe une base à l'avocat (là encore, on pourra l'alléger avec de la courgette), mais le coté "green monster" risque de rebuter certains...
ou encore tout simplement squizer la banane et mettre simplement des fruits congelés avec un peu de crème ou lait végétal, mais à ce moment-là, la texture sera moins onctueuse, tendant plus vers le sorbet que la crème glacée (ce qui est très bon aussi, comme ici)


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 14 juin 2017

Tarte à la tomate et au pesto

La tarte à la tomates est un grand classique de l'été. Rien que sur le blog, vous devez pouvoir en trouver au moins trois ou quatre variantes, et je ne compte pas celles que j'ai improvisées et pas notées. C'est un peu la tarte que je dégaine en toute occasion pour un repas rapide (car elle se prépare à l'avance), pour les piques-niques participatifs ou autre. Aussi, c'est sans surprise qu'avec Marie, nous en avions mise une au menu du brunch que nous avons organisé dimanche dernier. Pour rendre à César ce qui est à César, cette idée de garniture moelleuse au pesto en dessous des tomates m'a été soufflée par Marie. Originellement, je voulais la faire avec du tofu lacto-fermenté au pesto, mais comme je n'en ai pas trouvé, j'ai fait avec les moyens du bord et ce n'est pas plus mal. Je suppose que l'on peut sans problème remplacer le tofu lacto-fermenté par du tofu nature classique si vous n'arrivez pas à en trouver.


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 9 juin 2017

Velouté glacé de fenouil au safran et à l’orange

Le fenouil, je n'ai pas trop l'habitude de le cuisiner. Cela vient sans doute du fait que, ma mère n'aimant pas cela, nous n'en achetions pas lorsque j'étais petite et que je n'ai donc pas pris l'habitude de le mettre dans mon panier (ceci dit, nous n'achetions pas non plus de tofu et c'est quelque chose que j'ai aujourd'hui toujours dans mon frigo...). Pourtant, MOI, j'aime ça. Je l'ai découvert sur le tard, mais je suis assez fan de son petit goût anisé et sa texture fibreuse et croquante.
J'avais au départ acheté ces bulbes de fenouil pour essayer de faire du fenouil rôti à l'orange. Mais étant donné les hausses de températures, j'avais 1) moyen envie de manger des légumes rôtis 2) pas du tout envie d'allumer le four. Je me suis donc rabattue sur cette recette de velouté glacé, plus approprié à la saison.

Pour 2-3 personnes :
  • 1 gros bulbe de fenouil
  • 25 cl de bouillon de légumes
  • 3 pistils de safran
  • 1 orange bio
  • 1 petit morceau de gingembre frais
  • ½ c. à c. de cumin
Couper le fenouil en gros morceaux et le mettre dans une casserole avec le bouillon, le safran, le gingembre et le cumin.
Porter à ébullition et faire cuire une vingtaine de minutes, le temps que le fenouil soit bien tendre.
Râper le zeste de l’orange et presser le jus.
Mixer le fenouil avec les épices et le jus d’orange. Ajouter suffisamment de liquide de cuisson pour arriver à la consistance qui vous convient.
Ajouter le zeste d’orange.
Servir bien froid.

Variante : Pour un petit goût iodé, n'hésitez pas à parsemer votre soupe de paillettes d'algues au moment de servir. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 8 juin 2017

Produits testés début 2017

Moi qui adore tester de nouveaux produits, j'ai été servie ces derniers mois car j'ai pu tester plein de produits inconnus ! Certains des items que je vous présente sont des nouveautés, d'autres simplement des produits auxquels je n'avais auparavant pas prêté attention ou auxquels je n'avais pas eu l'occasion de goûter.
Ces articles découvertes sortent un peu de l'ordinaire du blog, n'hésitez pas à me dire s'ils vous intéressent ou non. Si oui, j'essayerai d'en faire de façon plus ou moins régulière pour partager avec vous mes coups de cœur du moment. Ceci étant dit, passons au vif du sujet.

So Avoine nature de Sojade

Source image : Sojade
En ce moment, la marque Sojade, qui faisait au départ que des yaourts de soja, élargi sa gamme et diversifie ses produits. Elle a ainsi lancé des spécialités fermentées à base de chanvre, et plus récemment, d'avoine. J'ai beau ne pas avoir du tout apprécié le yaourt de chanvre, j'ai tout de même voulu testé celui d'avoine. En l'ouvrant, première surprise : moi qui m'attendais à quelque chose de blanc comme un yaourt, on est plus près du grisâtre, avec des petits morceaux marrons, sans doute dus à l'utilisation d'avoine entière. Niveau texture, là encore, on est assez loin d'un yaourt classique : la texture est assez gluante (sans que ce soit forcément péjoratif), mais pas désagréable. Au goût, on est aussi loin d'un yaourt, sans le petit goût acide et fermenté. On retrouve la saveur un peu sucrée de l'avoine, un peu fadasse aussi.
Dégusté avec un peu de granola, des fruits secs et des oléagineux, cela fait une collation parfaite. Je ne le mangerais pas tout seul, mais ainsi c'est très bon.
Note : Cette spécialité existe aussi en version banane-passion et myrtille-cassis, que je n'ai pas goûté
Ingrédients : spécialité à l’avoine* 99% (eau, flocons d’avoine* 10%), épaississant : farine de graine de caraube*, ferments sélectionnés dont Bifidus et Lactobacillus Acidophilus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 31 mai 2017

Rhubarb bread

Comme un banana bread, mais à la rhubarbe... j'ai trouvé l'idée chez Rens Kroes, un blog que j'ai découvert récemment,  et elle m'a tout de suite séduite. J'ai arrangé (légèrement) les ingrédients (bon, en fait tellement que mon biscuit n'a pas plus rapport avec l'original). Pour être tout à fait sincère, je dois avouer que cela a été un léger fail (ou plutôt, cela n'a pas vraiment donné ce que j'espérais), car le goût de rhubarbe reste très (très) discret, même s'il a tendance à s'affirmer lorsque le cake vieilli un peu. Je ne remet pas en cause la qualité de la recette originale, sans doute Est-ce dû à mes multiples adaptations et à ma rhubarbe qui n'était plus de première jeunesse. Cependant, après analyse poussée du sujet (entendez dégustation de plusieurs tranches, quel dévouement!), je ne pense pas que la rhubarbe apporte ici le moelleux et le coté humide que j'aime beaucoup dans ce gâteau. La solution afin de renforcer le goût de rhubarbe est sans doute de rajouter quelques morceaux de rhubarbe crus (ou très peu cuits) directement dans la pâte avant de l'enfourner.


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 22 mai 2017

Makis de choucroute (crus)

Dans la vie, il y a deux sortes de personnes : celles pour qui choucroute = plat super roboratif avec force de saucisses et celles pour qui choucroute = pot de 1kg de choucroute crue. Je vous laisse deviner à quelle catégorie j'appartiens...
La choucroute, que j'ai (re)découvert lors de mon séjour en Allemagne où elle est présente à tout les coins de rue (ou presque, en tout cas, dans tout les supermarchés et même sur le marché!), j'aime la préparer de toute les manières possibles et imaginables. Par ce que se contenter de la manger de façon traditionnelle, ce serait trop triste. J'aime la consommer en salade, en tarte ou encore, comme ici, en makis revisités. Vous commencez à me connaitre non? Plus c'est incongru, mieux c'est!

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 mai 2017

Que manger quand on a la flemme de cuisiner ?

J'ai beau adorer cuisiner (sinon je ne tiendrais pas un blog de cuisine), il y a des jours (voir des semaines) où j'ai envie de tout, sauf de me mettre à la cuisine. Pour autant, je n'ai pas envie de manger des plats tout préparés et mon budget ne me permets pas d'aller au restau tout les jours. Bien sûr, il y a toujours la solution congélo, où je stocke les petits restes, mais le congélo n'est pas toujours bien fourni (surtout si la période de flemme s'étend sur plusieurs jours). Voici donc les solutions que j'ai mises en place pour garder tout de même une alimentation saine :
  • La solution tartines 
Je l'avoue, c'est celle qui a souvent ma préférence. J'ai contracté cette habitude lors de mes diners solitaires en Allemagne, le pays de l'Abendbrot*. J'y ai développé une véritable passion pour les Aufstrich (sortes de pâtes à tartiner salées) et j'y ai même converti ma famille! J'ai toujours un ou deux pots qui trainent dans les placards pour ces cas-là. Sans surprise, j'ai une petite préférence pour celles à base de betterave, mais je ne suis pas très difficile sur ce coup-là, je les aime pratiquement toutes (à des degrés différents). On trouve plus ou moins l'équivalent en France sous le nom de "tartinades", mais elles sont souvent bien plus chères et il y a bien moins de variété.

Source photo : Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 mai 2017

Tarte à la rhubarbe et à la framboise

Je l'avoue, j'ai honteusement repris une recette de tarte framboise-rhubarbe de Mets craquants qu'elle a publié il y a quelques jours. Aussitôt lue, aussitôt réalisée. Il faut dire que j'avais à la maison un stock de framboises fraiches achetées en promotion sur le marché, de la rhubarbe et une folle envie de tarte....
Je vous livre ici ma version, quelque peu modifiée par rapport à l'originale, notamment en ce qui concerne la pâte. J'ai en effet repris l'association quinoa-noisette-rhubarbe qui nous avait beaucoup plu dans ce gâteau. Je me suis aussi amusée à disposer la rhubarbe en spirale, ce que j'avais envie de faire depuis longtemps. Ce n'est peut-être pas le plus facile pour déguster après, mais je peux vous dire que ça en jette!

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 mai 2017

Gâteau au quinoa et à la rhubarbe

Lorsque j'ai vu cette recette de gâteau à la rhubarbe et au quinoa je me suis tout de suite dit : "celui-là, je le veux" ( je suis comme ça parfois, j'ai un petit coté love at the first sight). Bon, au final, j'ai tellement remanié la recette en fonction de mes goûts et du contenu de mes placards qu'on n'est pas si près de l'original que ça. Il faut dire que le titre est un peu trompeur : en fait, dans la recette originale, la rhubarbe sert plus à décorer qu'autre chose. Alors que moi je les avais pris au pied de la lettre et je m'attendais à un gâteau super riche en fruit! Du coup moi, j'ai rajouté des petits bouts de rhubarbe à l'intérieur niark niark niark. Et puis j'ai aussi viré la margarine au profit d'un peu d'huile de coco, la purée d'amande pour la remplacer par de la purée de noisette... Et puis exit aussi le canihua, inconnu au bataillon. Et la farine de quinoa s'est très vite transformée en quinoa mixé finement. Au final, on peut dire que j'ai juste gardé le concept d'un gâteau associant quinoa et rhubarbe...

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 30 avril 2017

Fondue d'endives

Selon une légende urbaine, petite, je réclamais à corps et à cris des endives braisées. Il paraît que j'adorais ça. Bon, depuis les temps ont bien changé, et les endives au jambon ainsi que les endives aux pommes et à la cannelle (plat chaud, je précise) ont eu raison de mon amour pour les endives cuites. Car je précise, je n'ai rien contre les endives crues. Au contraire, j'adore la salade d'endive et je ne me lasse pas d'en faire des variations (endives-pommes-noix, c'est teeellement surfait, moi je préfère endives-grenade-amande-curry, mais ceci est une autre histoire). Pourtant, lorsque j'ai vu cette recette de fondue d'endives dans le magazine de La Ruche qui dit Oui, je me suis dit que c'était l'occasion ou jamais de me réconcilier avec l'endive cuite. Comme je n'étais pas tout à fait sûre de mon coup, j'ai quand même ajouté une touche de balsamique, histoire d'assurer mes arrières!

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 avril 2017

Pizza facon socca à l'ail des ours et aux asperges

L'année dernière, j'ai cuisiné l'ail des ours à toutes les sauces car, grâce au jardin de  mes logeurs, j'en disposais d'une quantité infinie (ou quasi), ce qui était tout nouveau pour moi. Je dois avouer qu'avant, je n'avais jamais eu l'occasion d'en goûter du frais (encore moins d´en récolter). D'ailleurs, à ma grande honte, cela ne fait que deux ou trois ans que j'ai découvert cette herbe aromatique... Comme souvent lorsque je découvre un nouvel ingrédient, j'ai été prise d'une frénésie et l'ai utilisé à toutes les sauces ! D'autant plus que la saison de ces petits brins verts est limitée... Cette passion ne m'a pas quittée et puisque en ce moment, c'est aussi, comme diraient les Allemands, Spargelzeit, j'ai eu envie de marier ces deux saveurs pour un petit mets de printemps plein de chlorophylle. Même si j'adore les légumes d'hiver, j'avoue que le vert dans l'assiette, cela commençait à me manquer !
Pour une recette hyper rapide, j'ai troqué la pâte à pizza classique pour une variante à base de farine de pois chiche, inspirée de la célèbre socca nicoise. Ainsi, pas besoin de temps de repos, et en plus on gagne en saveurs et c'est une façon facile d'incorporer des légumineuses à son alimentation.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 13 avril 2017

Avocado toast en pagaille

Oui je sais, je suis totalement out, l'avocado toast c'est sooo 2016. La tendance 2017 est à l'unicorn latte et au sushi donut. Mais bon, je n'ai jamais été à la pointe de la mode, ce n'est pas aujourd'hui que cela va commencer. Que voulez-vous, il me faut toujours un petit temps d'adaptation. Toutefois, comme il parait que comme je donne dans la cuisine végétale, je tiendrais un blog cuisine healthy/saine. Dans ce contexte, je me DEVAIS de vous pondre un billet sur l'avocado toast. Il en va de mon honneur de bloggeuse (quel blog heathy/vegan qui se respecte n'a pas de post sur l'avocado toast?)
Je ne vous vanterais pas ici les vertus santé de l'avocat, plein de bonnes graisses, de fibres, de vitamine K et blablaba et blablabla ... Je vous avoue que pour moi, l'avocado toast, c'est surtout le super joker les jours de flemme pour des déjeuners ou des diners prêts en 1 minute top chrono. Le repas parfait à déguster affalée dans son fauteuil devant un épisode de Bunheads (je sais, c'est pas bien, il ne faut pas manger devant la télévision, l'alimentation en pleine conscience et blablabla et blablabla- mais avouez que cela nous arrive à tous non?).
Je vous présente donc ici (quelques une de) mes variantes préférées.
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 avril 2017

Crumble d'épinards au sarrasin et aux noisettes

Nous sommes en ce moment dans cette période très énervante entre l'hiver et le printemps où le temps commence à se radoucir, les jours à se rallonger (merci le changement d'heure) et le soleil à chauffer. Il flotte dans l'air comme un parfum de printemps, mais niveau végétation, ça ne suit pas vraiment. Certes, vous avez vu sortir les premières pousses et fleurir les jonquilles, mais les légumes de printemps ne sont pas encore arrivés... et ceux d'hiver déjà un peu partis. Nous sommes à cette période où c'est la fin des courges mais où les petits pois ne sont pas encore là, où les mandarines se font denrées rares, mais où les fraises ne sont pas encore mûres. Nous sommes à ce moment de l'année où l'on se dit, que se nourrir de saison, on aimerai bien faire un break. Nous aussi on aimerai se ruer sans arrières pensées sur les courgettes du Maroc et les fraises d'Espagne, sur les petits pois du Kenya et les framboises d'Israël.
Heureusement, pour ne pas sombrer dans la déprime totale, on peut se rabattre sur les épinards frais! Et puisque j'avais décidément envie de changement, à la place de l’éternel gratin qui est le sort le plus plausible du kilo d'épinards entrant chez nous, j'ai décidé cette fois-ci de tenter le crumble d'épinards.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 avril 2017

Petites crèmes à l'orange en coque de chocolat

Il y a quelques temps déjà, nous avons fêté mon anniversaire en famille (avec plus d'un mois de retard, mais c'est une autre histoire...). Pour l'occasion, je voulais un dessert à la fois léger et festif, à la fois simple et raffiné. D'où cette idée d'associer à une petite crème à l'orange toute simple une couverture de chocolat craquant. Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître, avec un parfait contraste entre le fondant de la crème et le croquant du chocolat. Et bonne nouvelle, ce petit dessert est tellement simple, que pas besoin d'attendre d'avoir quelque chose à fêter pour le préparer, vous pouvez même vous en régaler un soir de semaine....

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 mars 2017

Muffins anglais à la farine complète (vegan)

Lorsque j'étais petite, ma mère achetait des muffins anglais pour le petit déjeuner. D'ailleurs, pendant très longtemps, pour moi, les muffins c'était ça, et rien d'autre. Pourtant, chez moi, on les appelait "les petits pains de Monoprix" parce qu'on les achetait, surprise surprise...chez Monoprix! Mais les temps ont changé, nous nous sommes mis à lire les étiquettes et les petits pains de Monoprix ont disparus de la table du petit déjeuner, remplacés par du pain fermier au levain. Seulement voilà, parfois, on a envie de retomber en enfance et de retrouver les saveurs et les textures qui l'ont bercé. N'ayant pas trouvé de muffins du commerce répondant à mes standards (complets, sans additifs bizarres et bio si possible), je me suis lancée dans l'aventure des muffins anglais maison. Et pour bien faire les choses, je les ai voulu véganes, même si je l'avoue, cela ne m'a pas demandé trop d'efforts étant donné que je me suis contentée de remplacer le lait de vache par du lait végétal et le beurre fondu par de l'huile...

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 24 mars 2017

Caviar de betterave

Pour des raisons de santé, j'ai du arrêter de consommer un certain nombre d'aliments, au nombre desquels les légumineuses (et les pommes, les poires, le blé, les poireaux, les choux,...heureusement, il me reste le chocolat!). De ce fait, j'ai du renoncer à l'une de mes grandes passions dans la vie,  le houmous. Alors pour pallier à ce manque incommensurable et en attendant que l'été arrive et que je puisse me venger sur le caviar d'aubergine et le houmous de courgette, j'ai mis au point un ersatz adapté à la saison : le caviar de betterave. Ceux qui me connaissent (et connaissent mon amour pour la betterave) comprendrons que la transition n'a pas été trop difficile....

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 18 mars 2017

Biscuits kaki orange sarrasin


Je sais, je sais, vous allez me dire que ce n'est plus vraiment la saison des kakis... et vous aurez raison. Mais voyez-vous, celui-ci, je l'ai retrouvé au fond de mon frigo où il devait trainer depuis un moment déjà (vu la tête qu'il avait, je penche ou un ou deux mois). Il était tellement mal en point que personne ne voulait le manger à la croque. Du coup, plus qu'une seule solution : se mettre en cuisine. D'où cette recette de petits biscuits bien moelleux, rehaussés du croquant des graines de sarrasin torréfiées. Une recette un peu hors saison, qui par ses accents penche plutôt vers l'automne ou l'hiver, mais délicieuse quand même. Alors certes, j'aurais pu attendre l'année prochaine et le retour des kakis pour vous la proposer, mais j'avais trop peur de l'oublier dans mes brouillons (faut voir le nombre qui s'entassent déjà dans mon tableau de bord...). Et puis, sait-on jamais, peut-être avez-vous vous aussi des kakis qui trainent au fond de votre réfrigérateur... Sinon vous pouvez toujours épingler la recette pour l'année prochaine!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 février 2017

Gâteau de crêpes orange-crème de marrons

Vous n'avez pas eu de recette pour Noël, pas de recette pour le réveillon, pas de recette pour la Chandeleur, il fallait tout de même que je me rattrape un peu : alors voici une recette pour mardi-gras. Oui je sais, je sais, mardi-gras c'est plutôt le jour des beignets et de la grande friture, mais c'est aussi le jour des crêpes non?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 8 février 2017

Lasagnes épinards tomates séchées

Moi qui ne faisait d'habitude pratiquement jamais de lasagnes, j'ai été prise ces derniers temps d'une véritable frénésie! En deux mois, j'ai bien dû en faire trois quatre fois. Avant, je n'en faisais jamais car  cela me paraissait d'une longueur incommensurable. Et puis j'étais le plus souvent assez déçue du résultat. Mais depuis que je suis sortie du schéma classique des lasagnes bolognaises, je m'amuse comme une petite folle!
Si j'en avais eu sous la main j'aurais certainement rajouté dans la première couche d'épinards des tranches de mozzarella (végétale) ou de jeta.... Mais bon, c'était aussi très bon sans. L'essentiel est juste de choisir de (très) bonnes tomates confites riches en goût  et encore un peu juteuses.
Excusez la photo qui ne rend pas justice à ce plat, mais 1) la luminosité était proche de zéro 2) j'avais faim....

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 31 janvier 2017

Muffins aux carottes et à l'orange

Une bouteille de jus d'orange à terminer, une invitation à un apéro et un monceau de carottes dans le frigo... Voici, dans le désordre ce qui a mené à ces petits muffins salés, digne du petit bonhomme orange. Comment, vous ne connaissez pas le petit bonhomme orange? Et bien c'est simple enfin, c'est le lutin qui ne mange QUE des aliments de couleur orange... Chercher ce que pouvait manger le petit bonhomme orange (ou vert, ou jaune, ou bleu - plutôt mal barré ce dernier d'ailleurs-) était (est?) l'un de nos grands jeux en famille pour occuper les longs trajets en voiture. Cela pouvait nous occuper pendant des heures (enfin presque) et depuis, dès que nous faisons un repas monochrome, il y en a toujours un pour s'exclamer : "oh, mais c'est un repas pour le petit bonhomme orange (ou jaune, ou vert, ou rouge, vous avez compris le concept). Alors, ça vous dit un muffin du petit bonhomme orange (même si on me glisse à l'oreille que ça ne marche pas car il y a des aliments non orange dans la composition...)?

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 23 janvier 2017

Trio de conchiglie au four

Lorsque j'ai voulu donner un titre à cette recette, l'étiquette de ces pâtes ayant disparue il y a bien longtemps (si elles n'en ont jamais eu une), je me suis retrouvée face à une interrogation existentielle : s'agit-il de conchiglie ou de conchiglioni? Malgré des recherches (approfondies) sur Internet, je n'ai pas trouvé réponse à ma question. J'ai finalement opté pour le premier terme par facilité, mais si quelqu'un connait la différence et veut bien éclairer ma lanterne... Faire ce genre de pâtes fourrées me faisait fantasmer depuis quelques temps (chacun ses fantasmes). Et vu les températures indécentes en ce moment, on n'est pas contre un petit plat de pâtes bien réconfortant non?
Comme j'avais des  pâtes de trois couleurs, je me suis amusée à faire trois farces différentes, mais, vous n'êtes bien sûr pas obligé de vous prendre autant la tête que moi! Il suffit alors de choisir l'une des farces et de multiplier les proportions par trois! Et puis comme je ne fait pas les choses à moitié, j'ai aussi opté pour un fromage de soja fait maison, mais vous pouvez bien sûr le remplacer par un équivalent du commerce, ou par du tofu ferme finement émietté assaisonné d'un peu de sel et poivre.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 18 janvier 2017

Galette des rois à la frangipane de potimarron

Croyez le ou non, ceci est la première galette que je réalise... Il faut dire que je n'ai jamais été très tentée, car la galette, c'est par forcément mon truc. J'ai toujours eu un problème avec la frangipane : si j'aime beaucoup le parfum d'amandes amères qu'elle dégage, je suis en revanche beaucoup moins fan de sa texture grasse et légèrement écœurante. Et c'est un peu la même chose avec la pâte feuilletée : j'adore le côté croustillant craquant, mais je la trouve pour le moins indigeste. J'ai donc ici choisi d'alléger la crème frangipane en remplaçant une bonne partie de la matière grasse par de la purée de potimarron, pour garder le côté fondant de la chose (mais aussi et surtout parce que je suis complètement fanatique du potimarron, avouons-le). Et pour le feuilletage, j'ai adopté ma parade préférée : les feuilles de pâte filo! Bien sûr, rien de vous empêche, pour une version plus "traditionnelle", d'utiliser de la pâte feuilletée, maison ou du commerce (comme je suis gentille, je vous ai mis la marche à suivre en bas du billet).

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 15 janvier 2017

Produits testés en 2016

Pour ce premier article de l'année 2017 (que je vous souhaite bonne et heureuse), point de recette, mais une petite revue des produits bio-végé que j'ai pu tester ces derniers mois. En effet, si je suis d'habitude très raisonnable lorsque je fais mes courses, je me laisse parfois tenter par des produits tout à fait superflus. Ainsi, j'aime tester de temps à autre de nouveaux similis-carnés, des fromages végétaux... Voici donc une petite liste (non exhaustive) des produits qui m'ont le plus marqué cette année. Je compte ici les produits que j'ai réellement pu tester en long, en large et en travers, c'est-à-dire qui se sont invités dans ma cuisine, et non ceux que j'ai pu gouter sur des salons ou chez des amis...

Rendez-vous sur Hellocoton !